Rien ne prédestinait Ligier à un tel succès. La saison précédente avait été marquée par la domination de la première F1 à effet de sol, la Lotus 79, et l’écurie française n’avait pas remporté de course depuis la Suède en 1977. Tout le monde s’attendait donc à ce que Lotus ou Ferrari s’impose en ce début d’année. Alors voir Ligier gagner les Grands Prix d’Argentine et du Brésil …Continuez de lire

Read More

About Author