Pit Beirer s’est déplacé en Arabie Saoudite pour féliciter les troupes présentes au Rallye Dakar, où deux pilotes KTM – Kevin Benavides et Toby Price – ont trusté les deux premières places. Le patron de KTM Motorsports espère que ce succès va inspirer les autres employés de la marque, engagés sur le projet MotoGP.

GP-Inside : Deux pilotes KTM et trois pilotes du groupe sur le podium, l’année commence bien non ?

Pit Beirer : « C’est incroyable que notre groupe soit sur les trois marches du podium ! Ce fut un Dakar difficile, ça l’est chaque année mais je sens que là ça l’était encore plus avec la pluie, les chutes… On a perdu Sam Sunderland le premier jour. On est très contents que tout le monde aille bien, on sait que Sam est chez lui et que Matthias (Walkner) est bien à l’hôpital. Donc on va dire que tout le monde est ok et qu’on est sur toutes les marches du podium. Peut-on rêver mieux ? »

GPI : Comment avez-vous géré le fait d’avoir deux pilotes KTM en 12 secondes avant la dernière étape ?

PB : « Ce qui était délicat est que nous ne pouvions pas gérer. Du point de vue de l’entreprise, nous pouvions dire ‘Ok, donnons des consignes d’équipe pour que les pilotes franchissent l’arrivée, car si les pilotes roulent à vitesse normale nous pouvons prendre les trois premières places’. Mais cela signifiait retirer à quelqu’un ses chances de gagner le Dakar, et on ne peut pas faire ça. Nous avons donc décidé de ne pas donner de consigne. Nous avons parlé individuellement aux pilotes, nous leur avons demandé de ne pas faire de folie, nous avons essayé de les calmer. Mais leur vitesse était incroyable, donc ils ont poussé ! C’est pourquoi nous sommes contents qu’ils aient franchi l’arrivée sans chuter. »

GPI : Gagner le Dakar, est-ce un boost pour la suite de la saison dans les autres disciplines ?

PB : « Gagner au Dakar est très important pour nous. Je pense que nous sommes la seule entreprise où toutes les disciplines sont rassemblées dans un même bâtiment, donc les personnes qui travaillent sur le Dakar sont au même endroit que celles du MotoGP. Elles vont prendre un café ensemble le matin, se voir… Nous sommes une équipe, donc avoir cet état d’esprit de vainqueur dans le bâtiment dès janvier, après le Dakar, cela donne boost et de la motivation à tout le monde. C’est un début de saison très positif qui donne plus de force, mais aussi une pression concernant les résultats pour tous nos départements. »

GPI : Un mot sur la saison de MotoGP qui approche…

PB : « Je sens que nous entrons dans une ère plus qualitative que jamais pour notre équipe. Le team est plus fort que jamais, la moto est meilleure que jamais, et Jack (Miller) nous fait l’être encore plus. Avoir Jack et Brad d’un côté, ainsi que Pol de retour, lui qui était un peu le fondateur du projet avec nous, et un fantastique rookie  avec Augusto. Je sens que nous avons un bon package, espérons obtenir de bons résultats. »

Read More

About Author