Le champion du monde MotoGP a téléphoné à son mentor chaque fois qu’il en avait le besoin l’année dernière. Une aide précieuse sur la route du titre.

Les pilotes de la VR46 Riders Academy n’oublient jamais d’avoir un mot pour Valentino Rossi quand on revient sur leur carrière. L’aide apportée par le nonuple champion du monde et sa structure de Tavullia est précieuse. Pratique de la moto et de différents sports, préparation diététique, conseils en communication, visibilité : les avantages ne manquent pas quand on porte les logos de la VR46. L’un des autres privilèges est de pouvoir bénéficier de la présence à ses côtés de Valentino Rossi. Pris sous son aile depuis de nombreuses années, Francesco Bagnaia n’a pas hésité à en profiter en 2022.

Le pilote Ducati a en effet expliqué à la télévision italienne RAI que son mentor avait fait office de coach tout au long de la saison, où il est allé chercher le titre de champion du monde lors du dernier Grand Prix à Valence. Un événement où Valentino Rossi en personne était présent pour l’accompagner. « J’ai demandé à Valentino de me suivre en tant qu’entraîneur. Je savais que ce serait difficile pour lui entre la course automobile et sa petite fille, mais à chaque GP de la saison, nous avons parlé au téléphone et j’ai pu lui demander beaucoup de choses. Quand il venait sur le circuit, je lui demandais toujours de me regarder en piste pour qu’il puisse m’expliquer ce qu’il voyait et ce que je pouvais améliorer. »

« Il a toujours été l’idole de notre famille, poursuit Francesco Bagnaia, qui voyait Valentino Rossi à la télévision quand il était jeune puisqu’il a 18 ans de moins. Il m’a appris à rester calme, à essayer de profiter de chaque instant et à faire la fête quand le moment est venu. Sa tranquillité et sa modestie sont les choses les plus importantes. »

Le nouveau champion du monde MotoGP pourra profiter des installations de Tavullia dans les prochaines semaines pour préparer la saison 2023. Il y retrouvera sans aucun doute Valentino Rossi, qui n’hésite pas à s’y rendre et s’entraîner sur deux roues quand il n’est pas dans sa nouvelle automobile de compétition.

Numéro 1 ou pas : Bagnaia décide aujourd’hui !

Read More

About Author