Déjà monté deux fois sur le podium avec une vieillissante Ducati Desmosedici GP19 en 2021, Enea Bastianini a franchi un cap avec ses quatre premiers succès l’an passé, qui ont eu pour point commun de se dessiner en fin d’épreuve. À Losail, à Austin et au Mans, l’Italien a pris la tête à moins de huit tours de l’arrivée et sur le MotorLand Aragón, c’est dans la toute dernière boucle …Continuez de lire

Read More

About Author