Une séance en moins en MotoGP, plus de warm-up pour les Moto2 et Moto3, de nouveaux noms pour les essais, la Course Sprint… Voici ce qu’il faut retenir du nouveau format des Grands Prix en 2023.

NOUVEAU FORMAT D’UN WEEK-END DE COURSE :

Vendredi :
Moto3, P1 : 9h – 9h35
Moto2, P1 : 9h50 – 10h30
MotoGP, P1 : 10h45 – 11h30

Moto3, P2 : 13h15 – 13h50
Moto2, P2 : 14h05 – 14h45
MotoGP, P2 : 15h – 16h

Samedi
Moto3, P3 : 8h40 – 9h10
Moto2, P3 : 9h25 – 9h55
MotoGP, FP : 10h10 – 10h40

MotoGP, Q1 : 10h50 – 11h05
MotoGP, Q2 : 11h15 – 11h30
Moto3, Q1 : 12h55 – 13h10
Moto3, Q2 : 13h20 – 13h35
Moto2, Q1 : 13h50 – 14h05
Moto2, Q2 : 14h15 – 14h30

MotoGP, Course Sprint : 15h

Dimanche
MotoGP, WUP : 9h40 – 9h50
MotoGP, Rider Fan Show : 10h – 10h30

Moto3, Course GP : 11h
Moto2, Course GP : 12h15
MotoGP, Course GP : 14h

Les changements notables concernant le format :

MotoGP, Moto2 et Moto3 :
Les deux séances d’essais du vendredi ne s’appelleront plus « Essais libres » (FP pour Free Practice) mais « Essais » (P pour Practice), afin de souligner que les chronos définissent les passages en Q2/Q1. La session du samedi matin s’appellera elle « Essais libres » (FP pour Free Practice) pour le MotoGP, car les chronos ne compteront pas pour les passages en Q2/Q1. Elle sera dédiée à la préparation de la course. Cela comptera en Moto2 et Moto3, d’où le P3. La course MotoGP du dimanche s’appellera désormais « Course GP », pour la différencier de la « Course Sprint ».

MotoGP seulement :
– La première séance d’essais (P1) durera 45 minutes au lieu de 40 actuellement. La deuxième séance d’essais (P2) durera 60 minutes au lieu de 40. La séance d’essais libres du samedi matin (FP) prendra le rôle de l’actuelle quatrième séance d’essais libres (FP4) : 30 minutes, pas de prise en compte pour les passages en Q2/Q1, rôle essentiellement tourné vers la préparation de la course. Il n’y aura donc plus que trois séances d’essais au lieu de quatre.

– Les qualifications auront lieu le samedi matin à 10h50 (Q1) et 11h15 (Q2), car l’après-midi sera consacré à la Course Sprint dont le départ sera donné à 15h.

– Le warm-up du dimanche matin durera 10 minutes au lieu de 20 actuellement.

Moto2 et Moto3 :
– Il n’y aura plus de warm-up le dimanche matin.

Moto2 seulement :
– Les essais du samedi auront lieu plus tôt (P1 à 9h50, P2 à 14h05) car la catégorie Moto2 roulera avant la catégorie MotoGP. Les qualifications auront désormais lieu à 13h50 (Q1) et 14h15 (Q2), soit une heure et demi plus tôt qu’actuellement.

Moto3 seulement :
– Les séance d’essais du vendredi et du samedi dureront 35 minutes au lieu de 40 actuellement.

Les résultats de la Course Sprint n’auront pas de conséquence sur la grille de départ de la course du dimanche. La grille de départ de la course du dimanche sera la même que celle de la Course Sprint, définie selon les résultats des qualifications.

Les détails concernant la Course Sprint :

– La durée : La Course Sprint comportera 50 % de la distance de la Course GP (celle du dimanche). Si la Course GP est longue de 30 tours, la Course Sprint comptera 15 tours. Sa durée devrait avoisiner les 20 minutes.

– Les points : Les points distribués seront divisés par deux par rapport à la Course GP. Le barème sera identique à celui de la Course Sprint en championnat du monde Superbike, avec des unités pour les neuf premiers. Dans le détail :
Vainqueur : 12 points
Deuxième : 9 points
Troisième : 7 points
Quatrième : 6 points
Cinquième : 5 points
Sixième : 4 points
Septième : 3 points
Huitième : 2 points
Neuvième : 1 point

Les sanctions : Les pénalités données aux pilotes durant un week-end, par exemple pour un comportement jugé dangereux lors d’une séance d’essais, devront être effectuées durant la Course GP, et non pas pendant la Course Sprint.

Les sorties dans la zone verte : Les pénalités liées au dépassement des limites du circuit, matérialisées par un asphalte vert, seront données à partir de 3 passages au-delà des limites pendant la Course Sprint, contre 5 durant la Course GP.

Le carburant : Les réservoirs des motos devront comporter 12 litres d’essence pour la Course Sprint, soit environ deux fois moins que pour la Course GP.

Les statistiques : Les résultats de la Course Sprint ne seront pas comptabilisés dans les mêmes statistiques que pour la Course GP. Une nouvelle section « Course Sprint » sera créée pour cela.

Les autres règles : Le code sportif d’une Course Sprint – possibilité de flag-to-flag, relance ou arrêt d’une course après drapeau rouge selon le nombre de tours effectués… – sera le même que celui d’une Course GP.

✪ GP-Inside vous est utile ? Donnez-nous la chance de continuer à l’être en devenant Premium ! Soutenez notre travail, Gagnez nos concours, Accédez à tout notre contenu, Aidez-nous à nous passer de publicité et Renforcez notre indépendance : Devenir Premium

Read More

About Author