Deux fois dans le top-10 à Phillip Island, Tetsuta Nagashima s’est montré compétitif sur la Honda en WorldSBK, catégorie qu’il découvrait. Cette bonne première expérience en appelle d’autres.

Tetsuta Nagashima a fait ses débuts en WorldSBK à Phillip Island, où il remplaçait Iker Lecuona, blessé. S’il connaissait la Honda CBR1000RR-R, le Japonais a dû découvrir les spécificités liées à la catégorie WorldSBK sur sa machine, à commencer par les pneus Pirelli. Il ne partait donc pas d’une feuille blanche, mais n’était pas non plus en terrain totalement connu. Et cela ne l’a pas empêché de briller.

Rapide dès les premiers essais libres, il s’est qualifié dixième, avant de terminer la Course 1 à la même place. S’il n’a pas réitéré sa performance en Course Superpole (19ème), il a ensuite conclu son week-end en améliorant son meilleur résultat, terminant neuvième après être remonté – et avoir doublé – sur Michael van der Mark, Loris Baz ou encore Axel Bassani.

Ces résultats constituent une excellente première en WorldSBK pour le pilote d’essai Honda, d’autant plus qu’il n’a pas la machine la plus performante du plateau. Sa référence était son coéquipier Xavi Vierge, et il a tenu son rythme tout au long du week-end.

Cette première expérience en appelle évidemment d’autres. « Si je veux revenir, je vais devoir pousser un peu Honda, je ne sais pas s’il reste une place », souriait-il à Phillip Island, au micro de WorldSBK.com. « Je suis content et si j’ai une chance, bien sûr que je reviendrai. »

Vainqueur de deux Grands Prix en Moto2 en 2020, Tetsuta Nagashima n’a à l’époque pas réussi à conserver sa place sur la grille du championnat du monde. Il est depuis devenu pilote Honda, marque avec laquelle il a récemment triomphé aux 8 Heures de Suzuka. Il a aussi participé à quatre courses en MotoGP, une en tant que wild-card et trois pour remplacer Takaaki Nakagami, blessé.

Read More

About Author