Jonathan Rea a remporté la Course 1 du WorldSBK de Phillip Island, mettant fin à une période de disette de 24 courses. Il l’emporte devant Toprak Razgatlioglu et Alex Lowes, lors d’une manche marquée par un changement de pneus dû aux conditions séchantes du tracé.

Pas habitués à venir à Phillip Island au mois de novembre, période de l’année où les conditions sont délicates en ces lieux, les pilotes WorldSBK ont eu droit à tous les scénarios ce samedi. La journée a commencé par une troisième séance d’essais libres mouillée, avant que la Superpole ne se déroule sur le sec. Mais une averse quelques minutes plus tard a trempé la piste, obligeant tout le monde à chausser les pneus pluie sur la grille de départ. Avant de finalement rentrer aux stands pour mettre des pneus slicks aux environs de la mi-course, les rayons du soleil séchant les trajectoires.

Avant que cela ne se produise, Alex Lowes avait pris le meilleur et devançait son coéquipier Jonathan Rea, le champion du monde 2021 Toprak Razgatlioglu et son successeur Alvaro Bautista, les quatre hommes étant partis pour se battre jusqu’au bout. Mais l’arrêt aux stands a chamboulé la donne.

Jonathan Rea et Toprak Razgatlioglu ont été les premiers du quatuor de tête à l’exécuter, et en ont tirer profit pour faire la différence avec Alex Lowes et Alvaro Bautista. Bien aidé par le travail rapide du Kawasaki Racing Team au moment de changer les pneus, le Britannique est reparti avec une bonne poignée de secondes d’avance sur le Turc, et n’a plus eu à s’inquiéter. Il s’impose pour la première fois depuis la Course 2 d’Estoril, le 22 mai dernier, mettant fin à une attente de 24 manches et près de 6 mois.

Troisième à l’arrivée, Alex Lowes place une deuxième Kawasaki sur le podium après s’être défait d’Andrea Locatelli (quatrième) et d’Alvaro Bautista (cinquième) en deuxième partie de course. Le Britannique a dû remonter sur les deux hommes car il est parmi les derniers à s’être arrêté, lui qui était alors en position de leader. Garrett Gerloff (sixième) est venu à bout d’Axel Bassani (septième) pour s’offrir la place de meilleur pilote indépendant du jour, lors de son dernier week-end chez Yamaha avant de rejoindre le team Bonovo Action BMW.

Honda place ses deux hommes de l’équipe officielle dans le top-10 : Xavi Vierge, huitième, et Tetsuta Nagashima, excellent dixième pour sa première course en WorldSBK, lui qui remplace Iker Lecuona, blessé. Les deux CBR1000 RR-R sont séparées par le Français Loris Baz, remonté de la dix-huitième place sur la grille à la neuvième en course.

En difficulté dans ces conditions, et plus globalement ce week-end, Michael Ruben Rinaldi finit onzième devant Kyle Smith, seul pilote à être resté avec les pneus pluie de bout en bout. Xavi Fores, Lucas Mahias et Hafizh Syahrin complètent les positions du top-15, au grand dam de Scott Redding (seizième) qui finit aux portes des points. Le pilote BMW a un temps mené, car il avait initialement choisi de rester en pneus pluie, avant de finalement être le dernier à rentrer aux stands.

La deuxième place du championnat n’est pas encore attribuée : 37 points restent à marquer, et l’écart entre Toprak Razgatlioglu et Jonathan Rea est descendu à 32 longueurs. Le suspense est en revanche plié pour le titre par équipes, remporté par Aruba.it Racing Ducati, ainsi que pour celui des constructeurs, également gagné par Ducati. La firme de Borgo Panigale, portée par Alvaro Bautista, décroche la triple-couronne pilotes – équipes – constructeurs.

WorldSBK Phillip Island – Course 1 Superbike :

 

Championnat WorldSBK actuel : 1. Alvaro Bautista 564 pts, 2. Toprak Razgatlioglu 507 (-57), 3. Jonathan Rea 475 (-32), 4. Michael Ruben Rinaldi 284 (-280), 5. Andrea Locatelli 258 (-306)…

WSBK Phillip Island : Programme et Horaires du week-end

Read More

About Author