Marc Marquez sera bien présent au Grand Prix du Japon, où il participera à son deuxième week-end de compétition depuis son opération du bras droit. Dernier vainqueur en date à Motegi, il aspire à travailler sur sa condition physique, et le développement d’une Honda plus montée sur le podium depuis six mois.

Le retour à la compétition de Marc Marquez, au MotorLand Aragon, ne s’est pas passé comme prévu. Treizième sur la grille après être resté en Q1, l’Espagnol n’a pas terminé le premier tour de la course, en raison de contacts avec Fabio Quartararo puis Takaaki Nakagami. Il n’a donc pas pu voir si, 112 jours après son dernier départ, sa condition physique lui permettait de tenir la distance.

Terminer le Grand Prix du Japon, ce week-end, sera donc l’un de ses objectifs. Plus le temps passe, plus sa récupération devrait progresser. Vainqueur des deux dernières courses en date à Motegi, en 2018 et 2019, il retrouve une piste où il a su faire la différence dans le passé. Il essaiera de faire bonne figure, dimanche, devant les patrons du HRC, qui profiteront de leur épreuve nationale pour la première fois en trois ans.

« Je suis vraiment content de revenir au Japon, c’est la course à domicile de Honda, c’est un circuit amusant et les fans sont toujours incroyables, introduit Marc Marquez. À Motegi, il peut y avoir toutes sortes de conditions météorologiques, nous devrons donc faire attention à ce qui se passe. Avec le changement de programme, ce seront deux jours et demi très intenses, mais je me sens bien physiquement après Aragon. Profitons de ce week-end de retour au Japon et continuons à travailler sur ma récupération complète et sur le développement de la moto. »

« De la malchance » : Marquez explique ce qu’il s’est passé en Aragon

Read More

About Author