Nyck de Vries a fait forte impression au Grand Prix d’Italie. Présent en Essais Libres 1 au volant d’une Aston Martin, le Néerlandais a été appelé par Williams pour remplacer Alexander Albon, victime d’une crise d’appendicite, au pied levé à partir du samedi. Résultat : une qualification en Q2, un départ en huitième position grâce aux nombreuses pénalités sur la grille, et une course …Continuez de lire

Read More

About Author