Être passé à trois centièmes de la victoire à Misano lui était quelque peu resté en travers de la gorge, alors Enea Bastianini avait une ambition secrète ce week-end, sur le MotorLand Aragón, celle de prendre sa revanche. Le scénario qui s’est dessiné en course lui en a donné l’opportunité puisqu’une nouvelle fois, c’est Pecco Bagnaia qui a mené l’épreuve, et une nouvelle fois …Continuez de lire

Read More

About Author