Jusqu’à présent, la saison de Pecco Bagnaia n’a pas été un exemple de constance, c’est le moins que l’on puisse dire. Mais le pilote italien peut au moins se targuer de frapper fort, très fort même, lorsqu’il est en mesure de voir l’arrivée d’une course. C’est bien simple, sur les sept dernières manches il n’a connu que l’abandon ou la victoire ! Après une double déception à …Continuez de lire

Motorsport.com – MOTO – Informations

About Author